Retour à l'accueil
Page consacrée à Daniel Balavoine (non officielle)
danielbalavoine
  • "Daniel Balavoine, Le Chanteur"
  • major
  • Universal
  • Paris (France)

  • Style musical : Pop
  • Dernière connexion : le 09-08-07 à 23:31

Pour voir les lecteurs video et audio telechargez Flash.

Voir les photos Voir les videos

Les amis de Daniel Balavoine (11)

Voir tous

 

Les commentaires de ses amis (5)

Ecrire | Voir tous

Philippebray Laisse Entrer le soleil Le 04-05-10 à 23:17
Bonne journée
Philippe

hervedebruay Excellent Le 15-02-08 à 18:35
Excellent chanteur, j\'en étais fan.
Muta'Son prod Le 22-11-07 à 00:05
Salut !
Passez sur notre page découvrir nos artistes et jetter une oreille pour donner votre avis....
@+++
\"Photo
Cochise Studio Le 18-10-07 à 07:00
Ugh!
Les USA! Belle opportunité pour tes projets... c\'est par ici!
Peace.
manu chao Attention, évènement!!! Le 25-08-07 à 14:55
Manu Chao en concert privé à Paris, ça te dit? RDV sur ma page!

+ de photosalbum photo

biographie

  • L'enfance de Daniel se déroule dans le Sud-Ouest et se partage entre Pau, Dax et Biarritz.

    1968
    Mai : Daniel est à Pau. Il participe activement aux mouvements des lycéens. La politique l'intéresse, il veut être député. Mais sa passion tourne court. Déçu, il se réfugie dans la musique.
    Il tourne avec un petit groupe et fait les "balloches du samedi soir" où il chante les tubes du moment.

    1970-1971
    Il monte à Paris et commence à chanter avec le groupe Présence avec qui il enregistrera chez Vogue. Deux cent quarante-sept exemplaires vendus. Le groupe se dissout.

    1972
    Il enregistre un premier 45 tours seul. Echec.

    1973-1974
    Avec son frère, il est engagé comme choriste dans "La révolution française", une comédie musicale montée au Palais des Sports.
    Il devient le choriste de Patrick Juvet, participe à son spectacle à l'Olympia, puis le suit en tournée. Il est présent lorsque Juvet enregistre son album "Chrysalide". Dans cet album, une chanson est chantée par l'auteur-compositeur encore inconnu Daniel Balavoine. Chez Barclay, on le remarque et Daniel signe son premier contrat discographique.

    1975
    Premier album de Balavoine : " De vous à elle en passant par moi".
    1977
    Les aventures de Simon et Gunther"

    1978
    "Le chanteur". Participation à l'enregistrement de Starmania : "Quand on arrive en ville","S.O.S. d'un terrien en détresse..."

    1979
    10 avril au 3 mai: L'opéra-rock Starmania est monté au Palais des Congrès. Daniel y tient le rôle de Johnny Rockfort.
    Juillet-août : Balavoine écrit la musique du film des frères Jolivet : "Alors heureux !", produit par Claude Lelouch.Daniel y fait ses débuts de comédien : en brancardier homosexuel.
    4 août : Numéro un sur TF1 ; Balavoine est en covedette avec Louis Chedid. Il reçoit le prix Raoul-Breton.
    Octobre : sortie de l'album Face amour / face amère , disque de Balavoine et du groupe Clin d'oeil qui réunit : Patrick Dulphy : guitares acoustiques; Hervé Limeretz : claviers ; Roger Secco :
    batterie et chant ; Bernard Serre : guitare basse, chant et microsynthétiseur ; Colin Swinburne : guitares électriques ; Patrick Bourgoin : cuivres ; Jean-Paul Batailley: batterie, percussions. Guy Balavoine : choeurs ; Andy Scott : prise son, réalisation.
    24 Novembre: Balavoine se produit au théâtre Sébastopol à Lille.

    1980
    Janvier : Sortie du film des frères Jolivet.
    31 Janvier au 2 février: L'Olympia.
    16 Mars : Invité du journal de 12h45 sur Antenne 2. Rencontre avec François Mitterand. ( version écrite)

    Intervention remarquée de Balavoine.
    Sortie d'un album. Balavoine disque d'or.
    Dernier trimestre : Sortie de l'album Un autre monde.

    1981
    10 au 15 mars : L'Olympia.
    Tournée d'été.
    1ère Novembre : Invité du jeudi sur Antenne 2, émission de Didier Lecat.
    Décembre : Sortie d'un double album enregistré en public à l'Olympia.

    1982
    Avril : Album Vendeurs de larmes.
    Prix Diamant de la chanson française.
    9 au 13 juin 1982 : Palais des Sports, à Paris.
    Juillet 1982 : Deuxième expérience cinématographique : "Qu'est-ce qui fait craquer les filles ?", un film de Michel Vocoret avec Guy Montagné, Gérard Hernandez, Georges Descrières, Katia Tchenko, Daniel Balavoine...
    Automne : Tournée (50 villes).
    1983
    Première participation au rallye Paris-Dakar.
    2 mars : Vedette de Champs-Elysées sur A2.
    Octobre : Animateur-chroniqueur sur 95,2 FM.
    24 octobre : Invité de 7/7 sur TF1.
    Noël : Présentation sur TF1 d'un conte pour enfants Abbacadabra, dans lequel jouent et chantent Catherine Ferry, Fabienne Thibeault, Plastic Bertrand, Daniel Balavoine...
    Auparavant, Daniel avait enregistré avec Frida, du groupe Abba,"Belle", une chanson extraite du conte.
    Dernier trimestre : Sortie de l'album Loin des yeux de l'Occident.

    1984
    Février : Tournée en France.
    2 avril : Participation au Printemps de Bourges
    15 septembre : A2. Emission sur les Enfants du rock : "Un chanteur en état de marche."
    21 au 30 septembre 1984 : Palais des Sports à Paris.
    Sortie d"un disque live double album : Balavoine au Palais des Sports.

    1985
    Deuxième Paris-Dakar.
    Juillet : Concert du Band Aid à Wembley. Daniel y assiste.
    16 Octobre : Participation au concert pour l'Ethiopie donné la Courneuve. Duo avec Jean-Jacques Goldman ("Je marche seul")
    Sortie de l'album : Sauver l'amour.
    31 octobre : Zénith sur Canal +.
    23 novembre : Victoires de la musique.
    Novembre : tournage du vidéo-clip de "l'Aziza" réalisé par Olivier Chavarot.
    7 décembre : "Fête des Potes" au Bourget. Daniel reçoit le prix de S.O.S. racisme.

    1986
    Daniel repart sur le Paris-Dakar pour des raisons uniquement humanitaires.
    Le 14 janvier, vers 20 heures, non loin de la frontière entre le Mali et le Burkina-Faso, l'hélicoptère de Thierry Sabine s'écrase au sol. A son bord voyageaient cinq personnes : Nataly Odent, jeune journaliste au Journal du Dimanche ; François-Xavier Bagnoud : pilote ; Jean-Paul Le Fur, radio ; Thierry Sabine et Daniel Balavoine.
    Il n'y a aucun survivant.
    Daniel laisse derrière lui un petit garçon de dix-huit mois, Jérémy, et sa femme Corine qui attend alors un deuxième enfant.
Généré par tousenlive.com